Cambodge

 

Région : Asie

Capitale : Phnom Penh

Superficie : 181 040 km²

DEMOGRAPHIE

Population (estimation INED 2011) : 14.9 millions

Composition de la population : Khmers (90 %), Vietnamiens, Chinois

Taux d’alphabétisation : 68.7%

RELIGIONS

Bouddhistes (religion officielle 90%),

Musulmans (2) %,

Catholiques

 

LANGUES

Langue officielle : khmer

 

POLITIQUE

Monarchie constitutionnelle, Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge depuis le 14 octobre 2004

 

ECONOMIE

Monnaie : Riel

PIB par habitant (en $ US 2011) : 2 300$

Principales ressources : Exploitation des forêts; agriculture : riz, canne à sucre, manioc, noix de coco ; pêche.

 

GEOGRAPHIE

Frontières du Cambodge : Laos, Thaïlande, Vietnam.

 

  Sources : Ined, Statistiques Mondiales, La Banque Mondiale

 

Nos impressions du pays

Voici nos impressions sur le Cambodge, à savoir que c’est le premier pays d’Asie que nous visitons, nous n’avons donc pas d’autres points de comparaison.


Les cambodgiens sont des gens très souriants et pas du tout stressés, ils ont d’ailleurs pour la plupart un rythme de vie assez tranquille, en partie à cause de la chaleur mais aussi par habitude de vie (en moyenne 4-5h de travail par jour).


La vie en communauté fait partie intégrante de leur système de fonctionnement étant donné que les enfants ne peuvent pas quitter le foyer familial tant qu’ils ne sont pas mariés, en moyenne ils se marient vers l’âge de 25-30 ans. A savoir que pour avoir un enfant il faut être marié.

Cette vie en communauté se retrouve aussi dans la rue puisque c’est là que tout se déroule, nourriture, boissons, jeux, tout type de business et discussions au bord des routes, dans les hamacs ou par terre.


En parlant de petit business il nous semble important de préciser que ce sont souvent les femmes qui tiennent les commerces. Les tâches quotidiennes (lessive, cuisine, vaisselle, etc.) semblent être réparties de façon équitable entre hommes et femmes, cela est aussi valable pour certains métiers comme par exemple le secteur du bâtiment où nous avons vu de nombreuses femmes travailler.


Concernant la nourriture…les cambodgiens mangent de tout ! Surtout de la viande : chiens, mygales grillées, poussins, insectes, groins et têtes entières de cochons et toutes sortes d’abats indéfinissables ! Voici pour les plats les plus atypiques mais sinon c’est surtout le riz et les pâtes au porc, poulet, bœuf ou poisson qui sont à la base de l’alimentation.

En tant que végétariennes, les mets n’étaient pas très variés se limitant à des « fried noddles with vegetables or fried rice with vegetables » ! Etant donné qu’une grande majorité des cambodgiens ne parlent pas anglais il nous a été très difficile de nous faire comprendre sur beaucoup de sujets, notamment la nourriture.


Un mot bien connu de tous et notamment des enfants est le « Hello », que nous entendons en moyenne 100 fois par jour mais qui ne permet aucun échange approfondi ^^


Dans notre façon de voyager, les transports ont une place importante puisque nous n’utilisons que les transports en commun. Le train n’existe malheureusement pas au Cambodge, c’est donc les bus et les mini-vans que nous utilisons en permanence. Les horaires ne sont jamais respectés et les coûts sont faramineux, notamment pour les touristes. En utilisant ce type de transport, il est très difficile de pouvoir s’échapper des villes étapes prévues pour la consommation (dans lesquelles il n’existe aucune chaine de magasin, ce sont des petits stands sans prix affichés), à moins d’avoir les moyens de se payer un chauffeur privé pour sortir des sentiers battus.


Les tuk-tuk et les motobikes font partie intégrante du paysage local, en fonction des villes il nous est arrivé de refuser plus de 100 fois par jour leur service !


Nous avons vu de très beaux endroits, malheureusement beaucoup sont pollués par le plastique ou saccagés par la déforestation.


Une autre réalité qui n’est pas des plus réjouissantes c’est le travail des enfants qui est très présent au Cambodge, suite à des discussions, nous avons compris que certaines familles ont des enfants pour avoir une source de revenus supplémentaires.


Nous faisons ici un constat objectif de la situation du pays, malgré tous les bons et beaux moments passés, le Cambodge est un pays en voie de développement où il y a encore beaucoup de choses à mettre en place au niveau social et environnemental.