Des news de notre étude

Tout au long de notre voyage, nous avons visité différentes structures de tourisme responsable et solidaire pour notre étude comparative entre l’Asie du Sud-est et l’Amérique Latine. Nous avons surtout cherché des structures pour les voyageurs à petit budget et sans passer par un intermédiaire (agence de voyage, etc.). Nous avons pu constater qu’il existe de plus en plus d’organisations, de programmes ou autres proposant ce tourisme novateur (qui connait une demande de plus en plus importante) mais où les prix pratiqués restent excessivement élevés et donc ne sont pas accessibles à tous.

 

Suivant les lieux où nous sommes allées, nous avons pu découvrir les nombreuses « formules » de tourisme responsable et solidaire proposées, que ce soit dormir chez l’habitant, participer à des activités avec des communautés locales, donner des cours dans des écoles locales, s’occuper d’animaux ou encore pratiquer du volontariat dans des fermes.

 

Nous avons visité au total 17 structures mais nous ne pouvons faire la promotion que de 13 d’entre elles. En effet il n’est pas possible de promouvoir toutes les structures que nous avons visité car le sérieux de certaines organisations ou encore le réel impact positif sur l’environnement ou sur les populations locales n’est pas assez fiable et concret. Par exemple de nombreux hôtels se disent « écolodges », donc avec un faible impact écologique alors qu’il s’agit simplement de bungalows en bois au milieu des arbres  sans qu’il y ai un aspect positif  pour l’environnement (énergie solaire, traitement des eaux usées, recyclage, etc.) et qui coûtent excessivement chers. Nous avons également visité des structures ayant de « beaux projets » et de bonnes intentions mais avec d’importants problèmes d’organisation et de gestion qui laissent planer le doute sur l’utilité et les bienfaits des projets.

 

Nous avons pu constater qu’il existe au niveau du tourisme responsable et solidaire une grande différence entre le continent asiatique et sud-américain,  pour des raisons principalement culturelles, politiques et économiques.

 

Sur le continent asiatique ce tourisme est plutôt axé sur l’humain tandis qu’en Amérique Latine il est plutôt axé sur l’environnement.

 

Sur le continent Asiatique :

En Asie du Sud-est ce tourisme se traduit principalement  par le principe de homestay, qui consiste à loger chez l’habitant et de donner en contrepartie  une somme d’argent qui revient directement à la famille. Cela  permet de redistribuer intégralement la somme aux populations locales plutôt qu’à  un intermédiaire (qui prend automatiquement une commission importante) ; et d’être en  immersion totale avec les locaux et leur culture.

 

Il est également possible de pratiquer du homestay tout en faisant du bénévolat. Par exemple,  donner quelques heures de cours dans une école locale (langue, art, etc.), ou bien participer aux activités de la communauté, cela permet d’appréhender davantage la réalité des populations locales et d’échanger de façon plus approfondie.

 

Nous avons également fait l’expérience d’un hôtel et centre de formation où sont formés de jeunes gens venus de milieux défavorisés aux métiers de l’hôtellerie. Le prix de l’hébergement contribue au financement des formations et à la prise en charge des étudiants.

 

En ce qui concerne les projets environnementaux nous avons été bénévoles au sein d’une ferme biologique ou encore dans des refuges animaliers, où il n’est pas nécessaire d’avoir une formation dans ce domaine et où l’aide apportée reste à la portée de chacun (nourrir, entretenir, sortir  les animaux, etc.).

 

Nous avons pu également apporter notre contribution en participant à des activités touristiques dont les bénéfices sont reversés à un projet environnemental ou humain. (Visite dans un sanctuaire pour éléphants, éco-trekking, etc.)

 

En Amérique Latine :

Comme en Asie du Sud-est il est possible de faire du homestay qui est assez répandu sur ce continent mais qui se pratique d’une façon différente qu’en Asie. Le fonctionnement du homestay se rapproche plus du système des chambres d’hôtes en France, on est donc moins en « contact » avec la famille, cela reste néanmoins l’un des meilleurs moyen pour connaître la vie des habitants.

 

Il existe de nombreux projets avec les communautés pour apprendre l’espagnol. Ils sont proposés sous forme de stages d’une, deux semaine ou plus en immersion totale, c’est-à-dire en pratiquant le homestay, en suivant des cours hebdomadaires donnés par des locaux et en participant aux activités du village. Les revenus générés par ces stages permettent de donner du travail et une indépendance financière notamment aux femmes des communautés.

 

Il y a aussi de nombreux projets de bénévolats dans les écoles locales pour apprendre l’anglais, l’histoire, etc. aux élèves.

 

Le volontariat est très développé en Amérique Latine, il consiste généralement à être volontaire dans des fermes agricoles biologiques. Une grande partie de ces fermes travaillent dans le souci de la préservation de l’environnement (perma-culture) et en lien avec les communautés. En échange du travail effectué (entre 4h et 6h journalières) le logement et la nourriture sont moins chers.

 

On compte de nombreux organismes de protection des animaux « sauvages », cependant il est souvent nécessaire d’avoir une formation vétérinaire pour être bénévole, sinon les prix sont très élevés et pas toujours justifiés …

 

De manière générale les métiers du secteur médical (aide-soignant, infirmier, médecin, vétérinaire, etc.) sont très demandés dans cette forme de tourisme (hôpitaux, orphelinats, etc.) sur les deux continents.

 

Cette étude  nous permet  d’avoir une vision plus objective des enjeux et des réalités actuelles du tourisme responsable et solidaire sur ces deux continents, que nous développerons plus en détail lors de notre étude finale.

 

D’ici là si vous souhaitez plus d’informations sur les structures, les pays ou encore les petites astuces n’hésitez pas à nous contacter.

 

Merci de nous avoir lu et à très bientôt pour des nouvelles toutes fraîches :)